Testeur de composants d'Hervé (version 2)

Depuis l'ile de La Réunion, Hervé m'a envoyé la seconde version de son testeur de composants:

 

INTÉGRATION D'UN MODULE CHINOIS DE TEST DE COMPOSANTS (version 2).

Étant à la recherche d’un testeur plus évolué, je cherchai sur un site d’achat (Sur e-bay, il n’y en avait plus, ou trop chers!) et je tombai sur celui-ci :

1 2

Sans CMS déjà montés, rien que des composants traditionnels, traversants. Circuit imprimé de très bonne qualité, “tout nu” !

Je le montai donc assez rapidement en me repérant d’après la sérigraphie très bien faite et, après un test concluant, je recherchai un boîtier pour l’y intégrer !

Fouillant dans mes récup’, j’avisai assez rapidement un boîtier de disque dur pour box Orange dont le disque dur était HS (le boîtier étant vide) :

2 2

Tout percé de trous carrés, un rêve car bien refroidi ! Seulement, il y avait derrière une tôle métallique qui n’allait pas m’arranger car risque de court-circuits !

Déjà, il fallait y percer des trous rectangulaires dans ce boîtier. Et ce, sans en dégrader l’esthétique ! Je démontai donc la tôle métallique simplement clipsée dans le plastique et, sortant “ma grosse artillerie” (un disque abrasif monté sur une miniperceuse), je repérai les différents perçages à faire avec un pied à coulisse et m’attaquai au “gros-œuvre” !

3 2

J’ai gardé le support ZIF et plié le petit levier car, en position verrouillé, il disparaît et on ne pourrait plus déverrouiller. J’ai aussi recoupé l’axe du commutateur de fonctions de manière à ce que le bouton soit presque à ras de la façade.

J’ai vissé deux colonnettes au niveau du support ZIF pour fixer le module sur la face avant, par deux des trous carrés de la façade, dont un est légèrement agrandi sur la gauche.

À la place du coupleur de pile 9 V, j’ai soudé une prise 90° pour pouvoir enficher un câble de face avant de PC pour l’alimentation et y ai monté la LED signalant le fonctionnement du convertisseur.

Une fois le module fixé sur la face avant, j’ai cherché et trouvé un autre boîtier fermant le tout :

4 2

Il s’agit d’un couvercle de module de préchauffage de moteur Diesel qui entre tout juste dans le boîtier Orange. Quelques découpes plus tard et montage du convertisseur, de l’interrupteur et des ressorts de batterie, il est prêt.

5 1

Pour la fixation, j’avais de toutes petites vis de 2 mm de diamètre provenant de jouets en panne et, une fois percés les trous nécessaires, je solidarisai les deux parties :

6 2

Détails de la fixation du boîtier inférieur dans le boîtier Orange. Côté gauche.

7 2

Côté droit.

Essai et tests du testeur :

8 2

Test d’un transistor MOS-FET.

9 2

Test d’un condensateur.

10 3

Test d’une self rebobinée pour un ampli à lampes.

Pour ce qui est des autres fonctions (fréquencemètre et générateur de fonctions), comme il y a de la place sur la face avant pour y monter des prises, on verra plus tard.

Pour finir, voici une vue des deux testeurs : celui version 1 et celui version 2. La différence de taille est flagrante !

11 1

Il resterait à y joindre :

* une prise RCA ou autre coaxiale pour l’entrée fréquencemètre,

* une deuxième prise (RCA ou autre) pour la sortie générateur de fonctions, branchée entre les sorties 2 et 3,

* une petite plage pour tester les CMS. Elle est déjà intégrée, mais a disparu dans les profondeurs du boîtier.

Il y a largement la place dans la partie inférieure du boîtier Orange !

Une petite idée de prises coaxiales : des micro-prises extraites d'une carte WLAN de PC portable défunt. Il est évident qu'il faut utiliser les câbles coaxiaux HF qui vont avec, prélevés sur l'écran du portable défunt et équipés de leurs micro-prises coaxiales !

Ce serait la même chose pour les plages de test de CMS : un petit morceau de circuit imprimé doré ou argenté collé sur le boîtier et raccordé aux plots idoines par de petits morceaux de fils assez fins. Il y a assez de trous pour les passer sans en percer d'autres !

Le voici d'ailleurs complet avec la plage de tests CMS, tirée d'un circuit imprimé argenté de vieilles imprimantes. Il manque juste la pince pour maintenir les composants, que je vais certainement choisir transparente, vu la petitesse des composants CMS (Et comme j'ai des gros doigts !)…

Comme la plage CMS est montée sur une prise, je peux aussi la brancher sur le testeur version 1, équipé de la même prise !

Et puis… en cherchant d'autres composants, je trouvai une fenêtre d'afficheur que j'avais dû extraire d'un autre montage et qui ne servait plus. Aussitôt, je la posai sur la découpe (un peu “gros doigts”, il est vrai !) et, constatant qu'elle avait “pile poil” la dimension de l'afficheur, quelques points de colle cyanoacrylate plus tard, le testeur avait tout de suite une face avant plus “professionnelle” !

12 2

Le testeur complet, équipé de toutes ses prises. De gauche à droite :

tests CMS, sortie générateur de fonctions, entrée fréquencemètre.

La face avant de l'afficheur lui donne une allure plus professionnelle !12 03 04 15 57 20

 

Merci à Hervé pour cette réalisation très originale!

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/03/2017