ALIMENTATION VARIABLE BASSE TENSION

Depuis longtemps j'ai sur ma table de travail une grosse alimentation qui fait: 0-30V réglable de 0 à 5 Ampères!

Elle me prends pas mal de place mais elle n'est jamais tombé en panne!

Je voulais en monter une plus petite et surtout plus compacte:

Il y a quelques jours un ami m'a donné une petite alimentation "de laboratoire" ...Au premier coup d'oeil elle m'a paru très interessante surtout par ses dimensions mais dès que je l'ai regardée de plus près j'ai vite déchanté:

C'est une alimentation "JEULIN" destinée au milieu scolaire...Elle délivre plusieurs tensions continues:imgp7563-1.jpg

+ 15V et -15V => tensions fixes sous 0,5A

+10V à -10V en tension réglable sous 0,5A...J'avais jamais vu ça!...

 Une sortie dont le zéro est au milieu du potentiomètre de réglage et dont les polarités s'inversent suivant la rotation à gauche ou à droite=> plutot dangereux pour essayer des appareils!

J'ai ouvert le coffret et à l'intérieur..c'est pas vide!

imgp7568.jpgimgp7567.jpg

 

 

 

 

 

 

Son boitier m'étant toutefois bien sympatique j'ai donc décidé de "reconditionner" cette alimentation pour l'adapter à mes besoins...

D'abord on démonte tout pour voir ce qui est récupérable pour mon futur projet:imgp7569.jpgLa face avant d'abord...Puis les composants: condos, potentiomètres, boutons, douilles, visserie...etc...

Le transfo est bien petit: il m'en faut un plus costaud!

J'ai recherché un schéma pour la future alimentation!

Par le passé j'avais déjà utilisé le circuit intégré L200 pour faire plusieurs chargeurs d'accus, mais ce circuit a tout les composants intégrés pour faire une alim régulée:

Tension de sortie réglable de 3 à 30V et courant de sortie réglable réglable de 0 à 2 ampères ...Tout cela avec très peu d'éléments extérieurs.

Voici donc le schéma que j'ai dessiné d'apres la note d'application du circuit L200:

alim-variable-l200-1.jpg
Comme on peux le constater tout cela est très simple:
.Reste a réunir les pièces manquantes!imgp7599.jpg
Pour régler le courant débité pat l'alimentation j'ai prévu un potentiomètre bobiné, si vous ne disposez pas de cette pièce (onéreuse) on peux le remplacer par un commutateur rotatif!...Le schéma deviens alors celui-ci:alim-a-l200-version-b.jpgLes résistances seront des bobinées de 5 à 7 watts soudées directement sur le commutateur, pour avoir le courant maxi la dernière position sera un strap direct...

imgp7597.jpgimgp7596.jpg

 

Le transfo que j'ai utilisé:

Celui-ci proviens d'un caisson de basses démonté récemment...

 

 

 

Il a le primaire en 220V et un secondaire en 2 x 12V .

Vu sa taille il doit bien "sortir" 3 ou 4 Ampères.

Il rentre juste dans le boitier!

 Le pont redresseur est soudé directement sur les fils de sortie et dans un coin j'ai collé un gros condensateur de 4700µF 63V...

La carte régulation: Vu le peu de composants on peux presque s'en passer:

imgp7589.jpg

Mais j'avais il y a quelques années fait un circuit imprimé pour le L200 à l'époque pour un chargeur d'accus....Le voici (revu et corrigé pour l'emploi en alim.) avec le circuit intégré fixé sur un petit radiateur en alu...

Sachant par expérience que le L200 chauffe beaucoupl j'ai prévu à l'arrière du boitier un petit ventilateur (récupéré sur une alimentation de PC) dans l'axe du radiateur en alu pour le maintenir à une température acceptable!

Chaque élément a sa place et le boitier va être bien plein:imgp7603.jpgJ'ai fait avec mon logiciel "front designer" une petite façade en couleursalim-regulee.jpg

La nouvelle façade est collée sur l'ancienne et les ouvertures découpées au cutter.

imgp7601.jpg

Et voila l'ensemble prêt à être cablé:imgp7602.jpg

Le voltmètre acheté chez "sélectronic" il y a quelques années a trouvé sa place!

J'ai toujours préféré les afficheurs à aiguille aux afficheurs digitaux!...

Le résultat est plutôt sympa!

 

imgp7605.jpg

Le cablage est simple car il y a peu de composantsimgp7607.jpgIl est certain que la place est limitée, le fusible est sous le transfo, J'ai mis la résistance bobinée qui alimente le ventilateur devant ce dernier...Comme ça elle est refroidie à mesure!

Pour cela j'ai percé des trous dans l'arrière du boitier en plastique pour faire passer l'air qui ressortira par les fentes du boitier supérieur.imgp7609.jpg

J'ai découpé les renforts du boitier pour passer le potentiomètre bobiné:

A ce sujet il est impératif d'utiliser un potentiomètre bobiné de très bonne qualité sinon la limitation en courant ne fonctionne pas correctement...(Le curseur ne dois pas avoir de coupure entre spires).

Celui que j'ai est un modèle 7W de chez MCB et les contacts sont argentés...L'idéal aurait été une valeur inférieure à 10 ohms mais n'en ayant pas je l'ai shunté par une résistance bobinée de 3,2 ohms ...

L'avantage d'un circuit intégré "qui fait tout" c'est que si on a pas fait d'erreur: ca marche du premier coup!imgp7612.jpgPas de souci!...Le fonctionnement est conforme aux attentes!

En tension je varie de 2,85V à 32V

En courant: la limitation fonctionne: au mini j'ai 140mA et au maxi 1,85 A: ce qui me convient parfaitement...

Le ventilateur est parfaitement silencieux car il est sous-volté (alimenté en 10V)

L'alimentation est terminée et a pris sa place sur le plan de travail!

imgp7616.jpgimgp7617.jpg

Commentaires (2)

radio-man64
  • 1. radio-man64 (site web) | 06/02/2015
bjr,
cette petite alimentation fonctionne bien, ce n'est pas la première fois que j'utilise ce circuit!
Pour la limitation en courant il faut en effet un potentiomètre bobiné de tres faible valeur:
apres plusieurs essais j'ai donc utilisé un de 22ohms 7W de bonne qualité (que j'avais en stock) shunté par une résistance de 3,3ohms bobinée:
cette valeur résultante permet une variation acceptable du courant.
la solution du commutateur permet en effet un meilleur choix des valeurs de limitation en courant, mais il ne faut pas qu'il y ai coupure entre les contacts.
cdlt
domi64
Janpolanton
  • 2. Janpolanton (site web) | 05/02/2015
Bonjour,
Tout d'abord, un grand bravo pour toutes ces infos et ce site est très intéressant, surtout la façon dont sont traités postes radio anciens.
Pour ma part, je suis en cours de réalisation de cette alim à base de L200. J'ai récupéré le schéma d'application sur l'excellent site "SONELEC"
Une question me taraude cependant au sujet de la limitation de courant avec un potar bobiné.
Ayant réalisé toutes les mesures sur Excel avec la formule I=0145/R, je me demande si la linéarité de la variation est bien continue surtout pour les valeurs les + élevées de I. Je m'explique : d'après ces calculs, on se rend compte que sur variation de R ( de 1 Ohm à .25 Ohm, le courant va varier dans de grandes proportions ( de 750 mA à 1,75 A) et beaucoup moins sur les valeur les + faibles de I.
En fait, il faudrait utiliser un pot. bobiné de 4,7 ohm pour avoir une plage relativement étalée sur la course de ce potar. Malheureusement, je n'ai pas trouvé de potentiomètre bobiné de 4,7 Ohm 5W.
Alors, qu'en est-il réellement avec un potar de 22 hm tel que prévu sur votre schéma. Avez-vous fait les essais et pouvez-vous me donner votre sentiment.
Pour ma part, je vais me tourner vers la solution du commutateur et prendre des valeurs fixes de I.
Je vous remercie de m'avoir lu.
Bien cordialement
Jean-Paul

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 18/07/2013