TESTEUR à AMPOULES

Sous ce nom bizarre se cache le plus simple et le plus ancien des moyens de test d'un poste de TSF dont on n'est pas sûr du fonctionnement...!

Les anglais appelent ça: "A dim-bulb tester"! ... Et en français ... C'est un testeur à ampoule!testeur-1.jpg

Comme le montre le schéma, le testeur intercale une ampoule électrique à filament (les anciennes!) entre votre radio et la prise secteur. De cette façon, si votre radio a un court-circuit, l'ampoule va s’allumer au lieu de causer des surtensions au niveau du poste en essais.

La résistance de l'ampoule limite la puissance qui peut atteindre votre radio.

En commençant par une ampoule de faible puissance, et en commutant des ampoules de puissances plus élevées, vous pouvez augmenter lentement la puissance que la radio reçoit.


Consigne de sécurité: 

le testeur est relié directement au secteur : prenez toutes les précautions nécessaires lors du branchement...!


Utilisation du testeur

Pour utiliser le testeur, commencez avec une ampoule de 25 watts. Si elle brille avec éclat, arrêtez! 

=> Vous avez un court-circuit dans l'alimentation du poste!

Il faut vérifier toute la partie alimentation  avant de rebrancher !

Si l'ampoule de 25 watts ne s'allume pas, passez à de plus grandes puissances: 40, 60, et 100W.

 De manière générale, si les puissances plus importantes ne s'allument pas, et la radio non plus… c’est qu’il y a une coupure dans le circuit d’alimentation !

Passer le test « ampoule » ne signifie pas que votre radio fonctionne parfaitement, bien sûr. Il existe de nombreux autres défauts qui ne peuvent pas être détectés par ce dispositif. Mais il vous permet un démarrage en toute sécurité.

Un testeur « ampoule » peut être utilisé pour diagnostiquer certains problèmes de base de l'alimentation...

 

Voici une procédure pratique pour vérifier le transformateur, la redresseuse et le condensateur du filtre d'entrée :

Retirez tous les tubes de la radio. Prenez note de l'endroit où chaque tube est enfiché !

Monter une ampoule de 25 watts ou 40 watts dans le testeur « ampoule » et brancher la radio dans le testeur.

  1. Un transformateur en bon état provoque un allumage très léger de la lampe du testeur au bout de quelques instants. Si la lampe brille fortement, Il y a un court-circuit, le transformateur doit alors être déconnectée et vérifié.
  2. Si le transformateur est OK, Insérez le tube redresseur, mettre une ampoule de 75 watts dans le testeur « ampoule »  et essayez à nouveau. Si le filament du tube redresseur s'allume et la lampe brille fortement, vous avez un court-circuit dans le condensateur de filtrage de l'alimentation…Si elle s’allume brièvement puis la lumière diminue jusqu’à une simple lueur c’est que les condensateurs sont Ok.
  3. Des pannes intermittentes sont détectables aussi par le testeur « ampoule »… Amorçages dans un tube, condensateur fuiteux, défaut d’isolement ….tout cela va se répercuter sur l’éclairage de l’ampoule témoin !

 

Quelle puissance d’ampoule utiliser ?

Si votre radio est un montage typique de cinq ou six tubes, elle consomme  environ 30 à 45 watts de puissance. La puissance de la radio est souvent indiquée sur une étiquette à l'arrière ou à l'intérieur. Pour un tel ensemble, une ampoule jusqu'à 100 watts dans votre testeur « ampoule » est conseillée.

En règle générale, votre radio doit fonctionner normalement sans allumer (ou très peu) une ampoule qui est 1,5 à 2 fois le wattage indiqué sur la radio.

 



Ce branchement d'une ampoule a été prévu sur mon alimentation isolée du secteur avec une prise en façade...Voir article sur le site!alim220-110-1.jpg Pour l'instant j'avais soudé une ampoule de 75W au bout d'un fil branché dans la prise en facade que j'intercale ainsi dans le circuit d'alim.

Pas très pratique tout ça!


REALISATION DU TABLEAU DU TESTEUR "AMPOULES"

La semaine dernière je suis allé à Emmaus et j'y ai trouvé du matériel électrique:

J'ai donc ramené pour 10€ un vieux tableau électrique, un contacteur avec voyant et fusibles, des douilles de lampes en porcelaine et des prises et interrupteurs...

Voyons maintenant comment combiner tout cela pour créer une "charge" variable qui sera insérée dans l'alimentation de l'appareil à tester...

L'idée de départ est celle-ci:

SCHEMA VERSION 1

testeur-a-ampoules-a.jpg

Après plusieurs schémas je suis finalement arrivé à cela:

SCHEMA VERSION 2
testeur-a-ampoules-b.jpgVous allez me dire que de complications!

Oui! mais quel luxe !...Car avec 2 ampoules et 4 interrupteurs on peux avoir les combinaisons suivantes:

1 - Circuit ouvert

2 - Lampe 1 en circuit

3 - Lampe 2 en circuit

4 - Lampes 1 & 2 en série et en circuit

5 - Lampes 1 & 2 en parallèlle et en circuit

6 - circuit direct sans charge

Le petit tableau sous le schéma résume tout cela...!

On va pouvoir adapter la ou les ampoules à la consommation du poste,de façon qu'elle s'allume(nt)  légèrement...C'est le meilleur moyen pour visualiser toute anomalie!

C'est le montage que je vous propose de réaliser!

 

 

Enfin ce dernier schéma spécialement adapté à mes besoins  va me permettre une double utilisation :

SCHEMA VERSION 3

testeur-a-ampoules-d-3.jpg

On remarque qu'il y a  maintenant 2 prises d'entrée secteur sur le schéma:

A gauche =>  une prise secteur femelle relie la "charge" à mon alimentation isolée par la prise montée en facade: dans ce cas le contacteur est coupé et l'autre prise débranchée et l'appareil à tester est branché sur mon alimentation variable!

A droite =>  une prise secteur male permet d'utiliser l'appareil tout seul en le branchant sur une prise murale adaptée au poste à essayer...(110V ou 220V), la mise sous tension se fait par le contacteurr sur le tableau et l'appareil sera branché sur les prises "Utilisation" du tableau.

 

En fonction de vos besoins vous pouvez réaliser la version 1, 2, ou 3 du schéma!

 

Coté pratique voici l'implantation des éléments:imgp7576.jpg


A droite les deux supports d'ampoules à visser (en porcelaine) avec au milieu le contacteur avec fusibles et néon!

Au milieu les 4 interrupteurs avec en haut la prise femelle pour l'alim, et en bas la prise secteur male.

Un voyant néon a été  rajouté sur la sortie "Utilisation" pour indiquer la présence d'une tension...en circuit ouvert!

A droite le bloc prises "utilisation" où je vais brancher le ou les appareils à tester dans le cas où le tableau est branché directement sur la prise de courant.


Les deux ampoules (ancien modèle à filament) seront de puissance différentes : par exemple une 60 Watts et une 25 Watts...Ou bien une 40Watts et une 100 Watts cela dépend des appareils à tester comme je l'ai expliqué précedemment...

Un ptit coup de peinture blanche sur la plaque et j'ai commencé le cablage!


imgp7618.jpg

imgp7621.jpgJ'ai utilisé des fils de couleurs pour limiter les erreurs...Il faut bien suivre le schéma car c'est pas évident!imgp7623.jpg

On remonte tout...Prêt pour les essais:

1- Je teste d'abord le branchement sur mon alimentation

=> Je ne branche pas le cordon secteur sur le tableau vu qu'il est alimenté par la prise en facade de l'alimentation.

=> le tableau électrique est branché par un petit cordon (sur mesure) dans la prise femelle du tableau et dans la prise en façade de l'alimentation.

J'ai fait les test avec mon poste Philips Bf 341 réparé il y a quelques temps branché sur la sortie 220V de mon alimentation

J'ai mis deux ampoules identiques de 75W 220V !..C'est tout ce que j'ai sous la main!

.Par la suite je mettrais des puissances différentes mais ces "vieilles" ampoules ne sont plus très faciles à trouver!

 

imgp7624-1.jpgimgp7629.jpgJe peux choisir la lampe du haut ou du bas...

 

 

 

 

 

 

imgp7626.jpgOu bien commuter les deux lampes en série...par contre en montage parallèle elles ne s'allument pas car le poste ne consomme pas assez!...


2-  tests en direct sans passer par mon alimentation:

Je branche un cordon secteur standard dans la prise du bas, la prise du haut est débranchée.

Je branche l'appareil à tester (le poste PHILIPS ) dans une des prises de gauche.

Je met en route par le contacteur gris situé entre les 2 ampoules!


 le voyant néon du contacteur s'allume!...Et le comportement des lampes est identique...sauf qu'elles éclairent un petit peu plus vu que le réseau est à 240V aujourd'hui! (Sur mon alim j'étais calé à 220V!)imgp7633.jpg
imgp7631-1.jpg

Enfin dernier test on commute le tableau en circuit ouvert et on allume le poste: Si il y a continuité dans le circuit primaire le second néon en haut à gauche s'allume!

imgp7635.jpg

Voila !...On vois que ce circuit permet de nombreux tests tout en limitant les risques tant au niveau du poste que du dépanneur...

J'ai terminé en collant des étiquettes sur les interrupteurs :imgp7639.jpg le maniement deviens un jeu d'enfant!

Voila encore un objet simple et utile dans l'atelier de l'amateur de radio:imgp7644.jpgJ'ai collé un petit tableau avec toutes les combinaisons possibles =>  je n'ai plus quà l'utiliser!

Commentaires (5)

Hervé-P
  • 1. Hervé-P | 07/10/2017
— Bonjour.
— Pour les essais d'alimentations ATX de PCs à modifier, c'est “1 peccable et demi”, ce montage ! Le mien comporte :
* une ampoule de 100W,
* une ampoule de 40W,
* et une ampoule de 25W.
— Ce qui permet bien plus de combinaisons de puissance pour tester ces alimentations. J'ai eu la “primeur” d'avoir à lever un doute sur une alimentation que je devais rendre symétrique, mais qui se mettait à “déjanter” dès que j'alimentais 2 volt/ampèremètres chinois sur un petit transfo galvaniquement isolé ! J'ai enfin trouvé la solution en alimentant un seul des volt/ampèremètres sur le petit transfo et l'autre sur le +5VSB en prenant la masse sur le - 0/24V avec une petite alim' stabilisée 6V ! Et là, ça marche “nickel”.
— Cordialement.
André Pirmez - Renard
  • 2. André Pirmez - Renard | 15/04/2017
Bonjour,
Quoi que l'on en pense, ce montage n'est pas limité qu'aux radio&Cie,
Pour le petit électro ménager, cela convient bien aussi, pour les levers de doutes, continuité, etc,,,
On peut y ajouter un différentiel de 10 mA pour les défauts d'isolements
Cela aide aussi pour la protection personnelle,,
Cordialement
André
VILCOCQ J.J.
  • 3. VILCOCQ J.J. | 30/03/2013
Bonsoir,
Très belle réalisation, qui doit être fort utile!
Je vais étudier cela dès que possible.
Petites questions:
1/comment faites vous pour allumer le(s) ampoule(s) alors que la prise d'arrivée secteur n'est pas raccordée? 3 photos (lampe du haut, du bas ou les 2).
2/un des schémas comportent des écritures en jaune... complètement illisibles.
crilemans
  • 4. crilemans | 30/03/2013
Très bonne idée et réalisation.
Une petite remarque, j'aurais tourné d'un 1/2 tour la prise de sortie
à la gauche de l'inter "A" car on ne peut pas mettre 2 prises mâles
avec sortie à 90° ensemble. D'un autre côté, on ne teste qu'un
appareil à la fois. Alors vaut mieux remplacer une des 2 prises par
une prise à 2 broches (donc sans terre) et de petit Φ comme la
prise mâle de nos ancêtres de postes. Les diamètres étant en rapport,
le contact est meilleur. Mais là, je pinaille un peu.
J-F. GARENNE
  • 5. J-F. GARENNE | 28/03/2013
Belle réalisation, Domi. Je pense que je vais m' inspirer de tes explications. J'avais vu ce système dans de vieilles revues, mais tu as su le remettre au gout du jour.
Félicitations !
J-F.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 30/03/2013