LES POSTES TOUS COURANTS

ATTENTION: CES POSTES SONT DANGEREUX!

 La réalisation d'un appareil utilisant ce genre de montage est totalement inconcevable de nos jours!

Toute intervention sur ce type de poste doit se faire avec la plus extrême prudence!


Mais un "tous-courants" c'est quoi au juste?

Ce terme utilisé fréquemment en TSF regroupe tout une série de postes de TSF à lampes fabriqués entre 1930 et 1968 et qui avaient la particularité de fonctionner aussi bien avec du courant alternatif que du courant continu.

Ces postes ne possédaient pas pour la plupart de transformateur d'alimentation, et de ce fait un des deux poles du réseau électrique était relié au chassis métallique.

Tout d'abord il faut préciser que la distribution du courant électrique s'est effectuée dès le départ aussi bien en courant alternatif qu'en continu, et des réseaux continu ont existés jusqu'au années 1960distribution-edf.jpgCette image indique la distribution du réseau électrique sur la région parisienne.

Les fabricants de postes de TSF ont donc fabriqué des appareils "tous courants" pouvant s'adapter à ces deux réseaux .

 imgp5529-2.jpg

Le Clarville "Roméo" illustré ci-dessus en est un exemple...Le petit "PHILETTA" ci-dessous en fait aussi partie!philetta-final-2.jpg

l'idée de base est très simple:

Un transformateur ne fonctionne pas en courant continu aussi on va se brancher directement sur le secteur 110V et cela en direct !

Cette "haute tension" est redressée par un valve et utilisée pour le fonctionnement des lampes.

Pour le chauffage filament on a développé des séries de lampes spéciales calculées de telle facon que le total des tensions filaments des 4 ou 5 lampes nécessaires au fonctionnement du poste fasse approximativement 110V ...

Attention !...Il n'y a pas que les "petits postes" qui sont des tous courants...Ce beau poste Philips de salon en fait également partie:affimage.jpg

ainsi que beaucoup d'autres comme ce "LUXON" dont la restauration est sur le site:imgp8324.jpg


TOUT CELA EST TRES DANGEREUX CAR LE FAIT DE TOUCHER LE CHASSIS DU POSTE:

=> C'EST METTRE UN DOIGT DANS LA PRISE DE COURANT...!

 

Voici le schéma du LUXON dont la photo est ci-dessus:

luxon-3.jpg

On vois la mise en série des filaments des lampes et une lampe régulatrice "Celsior" (voir sur le site) fait l'adaptation aux différentes tensions réseau.

Le 110V qui alimente les plaques de la redresseuse CY2 est pris directement sur le fusible secteur.

Un des 2 poles du secteur est directement relié au chassis via un interrupteur.

Les prises antenne et terre sont reliées à travers des condensateurs d'isolement.

Tant que l'appareil est enfermé dans une boite isolante (bois ou plastique) il n'y a pas trop de danger a s'en servir, mais si on le fait fonctionner chassis démonté il faut prendre des précautions si on ne veux pas s'électrocuter.

On pouvais aussi se prendre une bonne "chataigne" rien qu'en effleurant les vis des boutons de réglages...ou par en dessous les vis de fixation du chassis...Histoire vécue!

D'autre part même si on a pris la précaution de relier le NEUTRE au chassis du poste , l'appareil peut-être dangereux dès qu'on l'arrête et que l'interrupteur est ouvert:phase.jpgDans ce cas la "PHASE" reviens sur le chassis a travers la chaine des filaments du poste qui a une valeur très faible (environ 300 ohms)...Le danger est omniprésent!

Attention !  après la disparition du courant continu dans la distribution EDF les constructeurs ont continué à utiliser ces montages dangereux quitte à faire comme sur le "Philetta" l'adaptation au 220V par un "auto-transformateur" qui permet le branchement 110/220V mais ne résoud pas le Pb d'isolement vis à vis du réseau:philetta.jpg

Enfin, pour certains petits postes il n'était pas possible de mettre a l'intérieur un transformateur ou une lampe régulatrice!...Les constructeurs de l'époque jamais à court d'idée ont intégrés dans le cordon secteur une résistance chauffante qui permettais d'ajuster ainsi le surplus de tension filament:398239dsc02235.jpg

126750009-640x480.jpg

Sur la photo ci-dessus on vois le cordon secteur à 3 fils dont le "cordon chauffant" qui, à l'époque, était isolé par de l'amiante!

Au danger d'électrocution se rajoute en plus le danger d'incendie en cas de défectuosité du "cordon chauffant"...

On trouve heureusement chez certains fournisseurs (dont la boutique "Radiofil") du cordon chauffant sans amiante ce qui limite les risques d'incendie.

De nos jours ce genre de montage est totalement interdit...!


 

Pour toute intervention sur un poste "tous courants"on va donc utiliser impérativement un transformateur d'isolement :transfo.jpgtransformateur-d-isolement-monophase-type-nu-151618.jpgOn trouve ça dans les magasins de fournitures électriques !

956422247-l.jpg

Il en existe de toutes les tailles et toutes les puissance:

Pour notre usage un modèle de 100VA est suffisant!

 

Attention aux anciens transformateurs 110/220v qu'on trouve dans les brocantes ou vide-greniers:

  Ils ne sont en aucun cas des transformateurs d'isolement mais de simples auto-transformateurs qui n'isolent pas du secteur!

transfo-1.jpg

 

Seul le transformateur d'isolement permet une isolation galvanique vis à vis des 2 poles du secteur grâce à ses deux enroulements séparés!


Le superbe "SURVOLTEUR/DEVOLTEUR Metrix restauré récemment (Voir sur le site) est aussi un "auto-transformateur" et n'isole pas du secteur et ne remplace en aucun cas un "vrai" transfo d'isolement!

Imgp8915


AVEC UN TRANSFO D'ISOLEMENT :

=> On pourra intervenir sur les postes "tous courants" sans risque car nous sommes isolés des fils du secteurs.

=> On pourra aussi faire des mesures avec un oscilloscope ou un générateur HF ou BF qui ont en général leur chassis relié à la terre comme tous les appareils modernes.

=> On pourra manipuler le chassis du poste lors du dépannage et cela quelque soit le sens de branchement de la prise...

La sécurité, ça n'a pas de prix!

Pensez-y avant toute intervention!

J'ai donc décidé de me faire une alimentation 110/220Volts isolée du secteur (voir rubrique sur le site) afin de pouvoir travailler sans danger sur ces appareils.

 

Pour pouvoir les identifier sans risque d'erreur j'ai crée cette étiquette à coller derrière tous les postes restaurés présentant ce danger potentiel:etiq-danger.jpg

A l'extrémité des cordons secteurs de ces postes je met une fiche différente et non standard qui ne pourra pas se brancher dans une prise de courant normalisée actuelle.


Toutes ces informations vous sont données à titre purement documentaire et je décline toute responsabilité en cas de mauvais branchement, mauvaise manipulation, électrocution, ou destruction complète ou partielle d'un appareil!

Illustrations: photos perso & photos du web...merci aux auteurs!

Commentaires (3)

radio-man64
  • 1. radio-man64 (site web) | 03/07/2016

bjr,
les postes dits "tous courants" etaient prévus pour fonctionner avec les deux types de courant fournis a l'époque , c'est a dire du courant continu ou du courant alternatif:
le courant continu ne pouvant passer à travers un transformateur on était obligé de relier un des deux fils au chassis du poste et l'autre à la haute tension ce qui fait que si on branche du courant alternatif un des cotés du secteur est relié au chassis...
De nos jours, pour éviter cela la seule solution est d'utiliser un transfo d'isolement 110/220
cdlt
domi64

Paul
  • 2. Paul | 01/07/2016

Super article !

Mais j'ai juste une p'tite question:

POURQUOI le châssis est relié au secteur sur les postes tous courants ?
Ne peut-on pas supprimer cette liaison ?

ostermann
  • 3. ostermann | 29/04/2014

Il a existé (Fin des années 70) des téléviseurs couleurs et N/B(Grundig,Thomson..) tout courant.C'étais épique surtout acec les antennes collectives(utilisation de "stopcourant" pas toujours fiables pour le branchement d'antenne)!!Sacré époque

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 20/11/2013