PHILIPS BF341A

imgp5991.jpg

Trouvé dans un vide grenier ce poste Philips BF341A a une allure bien sympathique : Il est monté dans un coffret plastique rouge foncé (Bordeaux)  avec un grand cadran plaqué par devant  et une imposante grille en plastique couleur ivoire. Ce modèle typique du début des années 50 est assez répandu ! (Il date de 1954 !).

Je n’ai jamais beaucoup aimé les postes de cette marque, car chez eux les choses simples sont souvent très compliquées…On va le voir  très vite pour le démontage !...et le reste.

Celui-ci est dans un état esthétique assez bon, pas de cassure, cadran en bon état, avec un joli écusson « PHILIPS » présent au milieu de la façade.

A l’arrière le carton est bien là…ainsi qu’un cadre orientable qui est fixé dessus…

imgp5990.jpgATTENTION DANGER:

=> On ne branche pas l'appareil sur le secteur!  <=

Prise antenne et terre, prise P.U , l’appareil est assez complet. Le cordon secteur est complètement « cuit » et il sera à changer !

 

Les caractéristiques  de l'appareil:

Poste super-hétérodyne à 6 lampes:

UCH81 Oscillateur-Mélangeur

UF41 Ampli M.F

UBC41 Détecteur et préampli B.F

UL41 B.F de sortie

DM71 Indicateur d'accord

UY41 Redresseuse

Gammes couvertes:

B.E : 6,3 à 5,9 Mhz

O.C : 18 à 5,8 Mhz

P.O : 1620 à 525 Khz

G.O : 270 à 154 Khz

L'appareil fonctionne sur secteur alternatif de 110v à 240v

consommation électrique: 46 Watts.

 

Maintenant il va falloir le démonter !

 

Par chance j’ai la Doc. Technique de cet appareil, et cela va être bien utile !

Donc pour démonter le châssis, il faut enlever le panneau arrière, débrancher le cadre, dévisser et enlever les 4 boutons de devant,  retirer les enjoliveurs de cadran et le cadran, dessouder les 2 fils du haut-parleur, enlever la cosse contact sur la plaque antenne ondes courtes, dévisser les 4 vis du châssis, reculer légèrement le châssis pour enlever les 2 lampes cadran et l’œil magique DM71, et enfin …sortir le châssis. !imgp5998.jpg

Le châssis est tout en longueur, et pour une fois relativement accessible :imgp5999.jpgOn enlève aussi les deux traverses en bois qui masquent une grande partie du chassis!

On reconnaît les commutateurs spécifiques à la marque actionnés par des pièces tout aussi spéciales..

Attention de ne rien casser…Au fond 2 gros condensateurs chimiques, un rouge et un vert qu’il va falloir remplacer.imgp6008.jpg

L’entrainement de l’aiguille cadran fait toute la largeur et il vaut mieux ne pas casser la ficelle… !

Il y a un gros transformateur d’alimentation (toujours spécifique à Philips) avec un répartiteur de tensions et un fusible.philips3.jpgimgp6004.jpg

Pour une fois ce n’est pas un « tous-courant » mais des hautes tensions sont quand même présentes ce qui impose les précautions d’usage :

Mise en garde !

Comme tous les postes à lampes alimentés par le secteur, des tensions dangereuses sont  accessible dès que le châssis est branché!... Donc ne vous lancez pas dans ce genre de dépannage si vous n’avez pas l’habitude des montages à lampes...!

J’ai mis dans la rubrique « téléchargements » la doc complète de ce poste et voici le schéma redessiné par mes soins qui va servir de « document de travail » pour ce dépannage !bf341-final.jpgQuelques remarques sur le schéma:

Philips a toujours réalisé des montages un peu particuliers...

Ici on utilise une série de lampes Rimlock (tous courants) sauf la première qui a un support noval.

Il y a un "vrai" transformateur d'alimentation mais un seul secondaire "haute tension" qui alimente à la fois le poste (en haute tension) et les filaments des lampes montés en série, et il y a aussi une prise pour les lampes cadran! (10v + 10v).

La haute tension a son négatif relié à la masse à travers un pont de résistances de faible valeur (35 et 82 Ohms)  afin de créer une tension de polarisation pour la lampe finale (-6,4V)  comme on le voit sur cette partie du schéma illustrée ci-dessous!

Aux bornes de la résistance de 35 ohms,  on prélève la tension de chauffage de l'oeil magique (env 1,4V)...Il faudra donc éviter lors des mesures tout court-circuit sur la haute tension car si le débit augmente la tension de chauffage va monter très vite et détruire le filament (très fragile) du DM71.alim.jpg

Uun commutateur à 2 positions permet la suppression des notes élevées(graves) ceci dans le but principal de réduire le souffle de certains émetteurs, ou les interférences...Mais ce commutateur n'agit pas en position "P.U".

En position PO un "filtre-image" est commuté pour réduire les sifflements entre émetteurs dont la fréquence diffère de 2 fois la valeur de la F.I principalement vers 500-700Khz.

Tout cela fait le "charme" des postes Philips...Il faut s'y habituer!

On continue le dépannage!

 

D’abord on réfléchit aux composants les plus critiques à remplacer :

Les 2 chimiques C10 & C11 = 30uF 385V

La résistance R5 = 1Kohms qui est en partie dessertie

Les condensateurs :

C26 = 1nF

C16 = 0,1uF

C1, C24 = 47nF

C31 = 3,3nF

C30 = 10nF

Après cela je vais pouvoir procéder à la “mise à feu” de l’engin après avoir évidemment remplacé le cordon secteur , et vérifié la position du répartiteur de tension.

Je commence donc par les 2 chimiques, je garde le carton extérieur et à l’intérieur j’insère les 2 condensateurs de remplacement : les miens sont isolés à 500V … !imgp6021.jpg

Ensuite je remplace les condensateurs papier par des polyester isolés à 400V : ils sont ridiculement petits !...

Je cherche pas particulièrement à les planquer car l’appareil n’a pas une grande valeur de collection et mon but est  surtout de le faire fonctionner.imgp6019.jpg

Je remplace une résistance et le cordon secteur…

Une petite remarque au sujet des cordons secteurs:

Pour les postes secteur alternatif restaurés et destinés à être utilisés je monte un corton secteur avec terre, dans ce cas j'utilise un cordon noir d'ordinateur (j'en ai un stock) en coupant la prise moulée et je soude les fils a l'intérieur et je relie le fil de terre au chassis: cela permet de mettre le poste en compatibilité (relative) avec les normes électriques actuelles!

Si il s'agit d'un poste "tous-courants" alors là je met un fil scindex avec une prise ancienne qui ne pourra pas se brancher dans les prises murales actuelles.

Cela obligera à utiliser un transfo 110V et limitera ainsi les "mauvais branchements"...

Dernière vérifications …tiens le répartiteur est en 130v ???imgp6015.jpg

je le mets en 240V !

Je teste le fusible : c'est un curieux tube en verre avec 2 fils soudé sur le haut du répartiteur... il est bon !

Je le branche sur l’alim 110/220V isolée avec une charge de 75Watts en série …au cas où ?

Premier essai : RIEN !...

Je teste l’arrivée secteur et…je me rends compte que l’interrupteur du potentiomètre de volume reste ouvert….

Pas grave! je le shunte et je rebranche : OK les tubes s’allument... et sur l'ampèremètre la consommation est très faible…

Je supprime alors la charge et le poste est désormais branché en direct …Je le monte doucement à 220v et …il y a du bruit de fond dans le haut-parleur mais à priori pas de réception…?

En remuant les lampes il y a énormément de faux contacts : je les démonte une par une et nettoie les broches ainsi que les contacts supports, un coup de produit KF dans les commutateurs et…Je rebranche : Ca fonctionne beaucoup mieux.. !imgp6016.jpg

Les GO sont OK, un peu faible en PO mais je suis sur cadre !

Je rajoute dans la prise « Antenne »un fil de 4à 5m tendu près du plafond: je reçois des stations sur toutes les gammes même en ondes courtes : ce poste a l’air assez sensible !

L’œil magique s’allume et réagit bien sur les stations, et en « P.U » ca fonctionne également….

Il y a toujours un coté un peu « magique » quand ces appareils qui ont plus de 50 ans se remettent à fonctionner , d'autant que celui-ci n'a visiblement pas été bricolé donc pas de souci du coté de l'alignement...: Les petits noyaux des transfos MF sont collés avec une peinture brune et rien n'a bougé...

Je continue donc par le potentiomètre de volume: Méthode habituelle, je prends un potentiomètre similaire et je permute les interrupteurs:

Attention pour sortir le potentiomètre du poste il faut aussi démonter le commutateur tonalité qui est par-dessus, donc bien repérer les connexions!imgp6028-2.jpgVoila le potar neuf et celui d'origine démonté...On déssosse le neuf et on récupère uniquement la partie inter qui est en bas:

imgp6031.jpgEt voila un potentiomètre d'origine avec un inter neuf (mais pas d'origine!).

On remonte dans le poste:imgp6033.jpgAttention de ne pas casser des fils car il y a plusieurs petits fils blindés assez fragiles!

Avec un peu de patience on arrive a tout remettre en place:imgp6035.jpgEt voila tout est en place ...On remarque au premier plan la "fameuse" résistance de 35 ohms aux bornes de laquelle est prise la tension de chauffage de l'oeil magique (voir plus haut!).

Au point de vue lampes cadran c'est des 10V 0,2A et ...j'ai rien!

En attendant et histoire d'éclairer un peu le cadran j'ai mis une 48V d'un coté et j'ai strappé la 2è douille: ca éclaire un peu, c'est déjà ça!

Avant la remise en boite on réessaye une dernière fois:

philips-retouche.jpgce poste a une très bonne sensibilité en ondes courtes, dommage que l'accord soit un peu "pointu"!

Reste a tout remonter dans le boitier en plastique: ordre inverse du démontage, ne pas oublier de faire passer l'aiguille cadran par en dessous, et bien positionner l'oeil magique.imgp6040.jpg
En ce qui concerne les boutons il me manque 1 collerette et un capot transparent: je les ai donc tous enlevés en attendant...c'est pas trop gênant:imgp6038.jpgEn attendant de rêgler le problème des boutons j'ai tout remonté et ça fonctionne!

Un poste de plus qui rechante "presque" comme à son premier jour il y a ...58 ans...!

Commentaires (1)

MINUX75
  • 1. MINUX75 | 04/06/2015

J'ai eu un poste PHILIPS comme celui la, je peux dire que j'ai pratiquement JAMAIS vu un truc qui avait autant de pêche sur les ondes courtes , ca bruisse des dizaines, des centaines de stations, un vrai régal. La série RIMLOCK n'est pas étrangère à cette performance, pour faire mieux, il y a le récepteur de trafic mais c'est dix à cent fois plus cher. Ce genre de poste n'est vraiment pas cher à acheter et du fait de ses faibles dimensions relativement facile à restaurer.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/12/2012